C'EST DANS MA SOLITUDE..

Publié le par Trafficante de poésies

 

envolfee.jpg









C'est dans ma solitude, que je ressens le besoin d'exprimer.

Cette rage dans mon coeur désabusé.

Comme un baillon sur ma bouche qui m'empêche de dénoncer.

Ce mal qui ronge et terni notre société.


Si seulement je pouvais faire table rase.,

Sur cette socété qui me blase.

Sous le poids de l'indifférence qui nous écrases.

Matérielle ou artificielle, ce que l"on veux c'est l'extase!


L'argent ce dieu satanique et vicieux,

ce sont Franklin, Waschington et même la reine qui sont devenus nos dieux.

Même la religion est mené par trop d'ambitieux,

puisque le pouvoir sur nos vies est l'enjeu.


Revenons a quand nous avions le temps,

de rire de s'aimer tout simplement.

Aux temps ou l'on pouvais se nourrir

de ce que l'on pouvais ceuillir.


Si Adam etait née de la côte d'Ève,

est-ce que dieu aurait été déesse?

L'homme aurait-il eu un instinct maternel?

Et les femmes pouvoir de décisions sur les lois universelles?


Puisque le manque d'amour et d'affection,

sont les carences de cet ère.

Nécessaires a nos enfants sous peine de punitions.

car ils en ont besoins comme ils ont besoin d'air.


Aux parents des prochaines générations.

Je dis aimez vos enfants des leurs conceptions.

Ce mal qui leur dévore le coeur et dont ils ne connaissent le nom.

la drogue est leur remède car ils sont en manque d'affection.


Touchez-les et chérissez-les comme si ils étaient en or.

Car ils sont de votre vie, votre véritable oeuvre d'art.

Car quand vous serez malade et devenus des vieillards,

Même riche la solitude sera pire que la mort...

                                                                      

                                                                    Mon 1er texte poétique juillet 2006
                                                                       

Publié dans CHANSONS

Commenter cet article

indigowoman 09/08/2007 12:23

j'aime bcp ta manière d'expliquer ce que nous ressentons, ce que nous "demandons" aux gens, et particulièrement à ceux qui vont avoir des enfants ! je ne dis pas qu'il faut avoir peur que votre enfant soit "comme nous", ça vous le verrez de vous-mêmes, c'est pas une maladie, et de toute façon, ça ne se soigne que par de l'amour et de la confiance ! en pure sincérité !
merci pour ce beau texte, chère Isa ! bisous !