COURS DE SAGESSE 5, 6 ET 7

Publié le par Trafficante de poésies

Le corps physique
« Votre corps vous parle. Votre corps n’est pas quelque chose d’inerte ou de mobile comme vous le pensez (inerte dans sa façon profonde d’être, mobile lorsque vous le faites fonctionner), et il possède aussi une conscience (puisqu’il est matière). Il n’a pas la même conscience que votre âme, mais il a une conscience propre, la conscience de la matière qui l’anime.
Donc ce corps a besoin lui aussi d’entrer en contact avec le Divin en vous, il a besoin de cette énergie pour fonctionner, il a besoin d’être reconnu en tant que véhicule de la partie Divine qui est en vous.
Il y a plusieurs raisons à la souffrance du corps !
Pour se faire connaître, il génère parfois une souffrance. C’est aussi un appel au secours, un appel qui veut dire : j’existe, aime-moi, regarde-moi, prends conscience que j’ai besoin de ce qu’il y a au plus profond de toi-même, de cette immense puissance, de ce feu intérieur, de cette lumière Divine, j’ai besoin que toutes mes cellules soient en permanence nourries par ce feu Divin, par cette présence. Alors parfois, pour me rappeler à ton âme, je te fais mal, je te fais souffrir.
La deuxième raison est inverse :
L’âme souffre et manifeste sa souffrance au travers du corps, comme un appel au secours, un signal d’alarme.
Plusieurs choses entrent en ligne de compte mais un seul remède existe. Que ce soit pour l’une et l’autre raison, le seul remède est l’Amour, l’Amour que vous enverrez à la partie de vous-mêmes qui vous fait souffrir. Alors comment envoyer cet Amour ?
Visualisez la partie de votre corps qui vous fait souffrir. Visualisez ensuite toutes les cellules formant la partie de votre corps en souffrance et envoyez-leur comme un secours pour les renforcer dans leur travail.
Cette énergie que vous devez leur apporter est une énergie de Lumière et d’Amour. Vous pouvez tout d’abord prendre la lumière blanche, visualiser aux endroits qui vous font souffrir une multitude de cellules totalement éclairées par cette lumière blanche, rester quelques instants avec la conscience que toutes les cellules de votre partie douloureuse sont régénérées, sont renforcées dans leur mission par la lumière blanche.
Ensuite visualisez toutes les cellules de cette partie douloureuse et projetez sur elles la lumière dorée, la lumière de l’Amour Universel, la lumière de la régénération totale.
Cela est très facile à faire, le seul frein, qui cependant est immense, est votre doute. Si vous arrivez à annuler totalement les doutes, vous pourrez régénérer, petite partie par petite partie, tout votre corps, vous pourrez lui parler, vous pourrez lui demander quel est le message qu’il vous donne, et vous en aurez la réponse même venant de votre corps.
Vous n’avez jamais parlé à votre corps et pourtant il vous parle en permanence par l’intermédiaire des douleurs qu’il génère. Il a besoin de votre Amour d’une façon considérable ; c’est une énergie qui lui est nécessaire, et souvent vous le maltraitez, vous l’ignorez, à la limite même vous ne l’aimez pas du tout et il est tellement malheureux de se sentir totalement ignoré, mal aimé, inexistant ! Il vous sert sans que vous en ayez conscience, mais d’une façon automatique. Ayez conscience  de l’utilité de votre corps et du trésor qu’il est pour vous. Toute la matière qui crée votre corps est une entité vivante, toute la matière qui crée votre corps a une conscience, sa conscience à elle bien évidemment qui n’est pas la même que celle de votre âme ou de vos corps subtils. Votre corps a une conscience.
Apprenez simplement, lorsque vous vous levez le matin, à lui dire « bonjour », à lui dire « je te remercie pour tout ce que tu me permettras de faire tout au long de la journée, pour tout ce que tu me permettras d’accomplir, de voir, de ressentir, de toucher, de goûter » et il sera heureux. Si vous considérez votre corps de cette manière, vous en obtiendrez des résultats étonnants. Le premier résultat est que vous arriverez à éradiquer très facilement toutes les douleurs, les maladies bénignes ou même beaucoup plus importantes. Vous arriverez à vous régénérer en redonnant de la Lumière et de l’Amour Divin à toutes vos cellules, mais le plus extraordinaire c’est que vous allez de ce fait intégrer en permanence l’Amour Universel et l’Amour venant de votre propre Divinité.
Cela vous permettra de résister beaucoup plus facilement à toutes les tempêtes, les pressions, les tensions, les transformations que votre corps physique et surtout vos corps subtils vivent actuellement.
La fatigue que vous ressentez vient essentiellement des transformations profondes que vous subissez. Nous aimerions vous dire que vous êtes dans la ceinture de photons qui a une incidence considérable sur tout votre métabolisme et surtout sur vos corps subtils. L’humanité toute entière vit cette transformation en vue de l’adaptation dans la quatrième dimension, car il faut qu’il y ait une adaptation générale aussi bien du corps physique que des corps subtils.
Certains d’entre vous ont déjà subi de grandes transformations depuis quelques années au travers de toutes les difficultés que vous avez pu vivre, et également au travers de tous les malaises que votre corps physique a pu vous faire vivre. Il faut que vous sachiez que ces transformations se font par paliers sinon vous ne pourriez leur résister tellement elles sont bouleversantes, puis il y aura un temps de repos.
Ces paliers de transformation n’ont pas forcément lieu pour tout le monde en même temps, ils se font en fonction de la transformation que chacun a déjà accomplie. Ils sont aussi fonction du lâcher-prise et de l’acceptation de tout  ce qui se présente à vous. Ceci dit, si certains d’entre vous, en ce moment, ne vivent pas ces transformations difficiles, avec ces coups de fatigue importants, ce n’est pas pour cela qu’ils ne les vivront pas. Nous espérons simplement pour eux qu’ils soient suffisamment alignés, qu’ils se soient suffisamment épurés pour que les transformations très importantes ne les dérangent pas ou tout au moins ne les dérangent que faiblement. Tout va aller en s’accélérant, que ce soient les événements mondiaux, que ce soient vos propres transformations.
Pour arriver à passer ces moments tumultueux, envoyez toujours beaucoup d’Amour à votre corps physique afin qu’il leur résiste. Imaginez que votre corps physique est une maison, que vous êtes à l’intérieur, qu’un grand vent la secoue,  et que par moments vous avez l’impression qu’elle va s’écrouler sur vous. Alors vous pouvez renforcer cette maison, vous pouvez barricader vos portes et vos fenêtres pour qu’il n’y ait aucune prise au vent, pour qu’il n’y ait aucune prise aux tumultes extérieurs.
Il en est exactement de même pour vous, ne vous laissez pas atteindre par le tumulte extérieur, soyez sereins dans votre propre maison et renforcez tous les points faibles afin qu’il n’y ait pas pénétration de la tourmente extérieure ni de grandes déstabilisations.
Ayez toujours conscience que vous habitez un corps mais que vous n’êtes pas ce corps. Vous devez honorer votre corps, vous devez l’aimer. Votre corps est un outil d’expérimentation précieux mais vous n’êtes pas votre corps, vous, vous êtes une âme lumineuse, une âme d’Amour et de beauté. Essayez de rayonner ce que vous êtes à l’extérieur de votre corps.
Lorsque vous ferez un travail sur votre corps, vous pourrez aussi faire ce même travail sur vos corps subtils, c’est-à-dire leur envoyer la Lumière Divine et la Lumière du Divin en vous pour les nettoyer en permanence de tout ce qu’ils peuvent intégrer qui ne leur appartient pas »
Intégrer n’est pas le mot correct d’ailleurs. Ils me montrent comme un dépoussiérage.
« Vos corps subtils sont souvent empoussiérés par tout ce qui se trouve autour de vous et en projetant sur eux cette lumière Divine et cet Amour, vous les dépoussiérez.
La grande clé, c’est le non-doute quant à vos capacités d’action sur votre véhicule, quant à vos capacités d’action sur tout ce que vous êtes dans votre totalité.
Ce n’est pas votre corps qui fera les œuvres, c’est le Divin en vous qui accomplira toutes les transformations, tout ce que vous lui demandez. Votre corps est l’outil, le Divin en vous, Lui, a toutes les capacités, toutes les possibilités.
Faites appel à Lui, il se fera une immense joie de répondre à votre demande. Nous voudrions préciser ceci :
tout, entièrement tout peut être guéri, toutes souffrances, toutes maladies (le mot maladie ne nous est d’ailleurs pas agréable mais nous l’emploierons) peuvent être totalement éradiquées simplement par la confiance totale que le Divin en vous peut faire des miracles.

Il faut que vous sachiez que même les microbes ne peuvent rien contre le Divin en vous car à ce moment-là votre fréquence vibratoire est tellement importante, tellement haute, qu’ils ne peuvent attaquer votre corps. Plus vous baissez en fréquence vibratoire et plus vous êtes susceptibles d’être attaqués de toutes parts. »

 
publié par site http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre


Notre Mère la Terre

« Votre mère la Terre est une planète très jeune et, bien que vous ayez beaucoup expérimenté, vous faites partie des âmes jeunes par rapport aux expérimentations que vous avez vécues dans l’Univers. Même un être réalisé de votre Terre fait partie des âmes jeunes. Nous aimerions que vous compreniez ce que nous voulons dire par « âme jeune ». Puisque votre Terre est une planète jeune et qu’elle a plusieurs milliards d’années, combien d’expérimentations pouvez-vous prétendre avoir eues depuis des milliers ou des milliards d’années terrestres ? C’est dans ce sens là que nous parlons de votre « jeunesse. »

Nous aurions tellement de choses à vous apprendre sur votre origine, sur l’origine de votre planète Terre, sur votre devenir en tant qu’âme expérimentant toute vie dans l’Univers ! Nous aurions tellement à vous apprendre, mais nous savons que nous devons aller très progressivement ! Si nous vous donnions en bloc toutes les informations que nous aimerions vous donner, cela pourrait vous freiner dans le travail d’évolution que vous avez entrepris et serait difficile à assimiler.

Cette merveilleuse planète a été créée il y a des éons par des Dieux Créateurs, serviteurs de l’Un, de la Source. Elle a été créée pour être une planète de beauté, d’Amour, une planète où la vie n’était pas celle que vous connaissez. C’était une planète de repos, de repos pour les êtres qui voyageaient de monde en monde, et aussi une planète ayant un niveau de conscience totalement différent de celui qu’elle a actuellement.

Ensuite, ce monde qui a reçu tellement d’énergies venant de l’Univers (car si vous recevez des énergies votre planète elle aussi en reçoit en permanence) avait une coque de protection contre les énergies nocives, contre les poisons qui venaient perturber sa pureté initiale.  Puis les êtres de la Terre ont accordé une trop grand confiance à des entités venant d’ailleurs et qui les ont bernés. Les premiers êtres qui vivaient sur cette Terre et qui venaient surtout s’y  reposer ne voyaient le mal nulle part, il n’avaient pas un corps comme le vôtre, ils étaient éthérés, très lumineux et bleutés. Ils n’avaient aucune conscience du mal, et c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas vu le danger et qu’ils ont laissé passer certaines énergies sans les reconnaître.

Le Plan Divin prévoyait que le devenir de cette planète, qui avait été planifié depuis sa naissance, était celui d’être une école très importante où deux énergies primordiales devaient s’affronter et se compléter :  l’énergie de la lumière sombre et l’énergie de la Lumière.

Cette planète, par la volonté des Dieux Créateurs et de la Source qui avaient choisi son implantation dans l’Univers, fut un vaisseau école extraordinaire. Ce vaisseau a abrité des milliers de civilisations qui sont venues ponctuellement expérimenter les énergies primordiales se trouvant en son cœur (sa pureté et son Amour sont toujours aussi puissants et existent toujours dans son cœur cristal).

Des éons ont passé, des humanités ont expérimenté, les petits dieux créateurs ont manipulé, fabriqué parfois mal, parfois très bien. La Source et les Hiérarchies des Dieux Créateurs supérieurs ont laissé faire pour comprendre, pour voir à quel point la volonté des âmes venant sur ce monde pour retrouver la Lumière était puissante et aussi pour rendre la Lumière primordiale à ce monde qui a été créé Amour et qui redeviendra Amour. Quand ce champ d’expérimentations aura transformé cette école primaire, la Terre deviendra une merveilleuse école pour former les âmes dans la paix, dans l’Amour et dans la conscience de la Source.

Vous vous demandez a quel moment la peur est née sur ce monde ! Nous allons vous dire qu’à partir du moment où les âmes se sont de plus en plus densifiées dans la matière, à partir du moment où les âmes ont perdu le contact avec la Source, elles ont eu peur des ténèbres parce qu’elles ne comprenaient plus pourquoi elles étaient sur Terre. De cette peur ont été générées la souffrance, la violence et la dualité profonde.

La peur est une vibration qui a été amenée sur ce monde mais qui aurait pu ne pas pénétrer la vie si la coque de protection avait pu être maintenue ou simplement si les âmes avaient eu conscience que cette coque de protection existait. Il faut vous dire que tout ce qui s’est passé sur ce monde, tout ce qui  se passe et tout ce qui se passera a été planifié par les Hiérarchies parce que votre époque est un champ d’expériences extraordinaires. Il y en a eu d’autres aussi importantes dans l’expérimentation mais pas dans le devenir de cette planète, c’est-à-dire qu’il y a eu des époques considérables essentiellement destinées à l’expérimentation de la troisième dimension. Maintenant vous commencez l’expérimentation de la quatrième dimension et c’est pour cela que le décalage entre ceux qui commencent à intégrer ces énergies de quatrième dimension et ceux qui sont encore englués dans la troisième est très important et parfois difficile à vivre.

La peur a aussi été un moteur. Si vous voulez vraiment étudier ce qu’est la peur, vous comprendrez qu’une plante a peur, un arbre a peur, un animal a peur, un homme a peur. Il a peur de ce qu’il ne connaît pas ! Il a peur de perdre la vie car la vie lui est précieuse (surtout pour les hommes qui ont perdu la conscience de leur éternité). Une partie de l’humanité sait qu’elle est éternelle, que la mort n’existe pas en tant que telle, mais cela reste dans le domaine de l’intellect. En plus, vous subissez la peur de votre corps. Nous vous avons déjà expliqué que votre corps est une entité qui a en quelque sorte une âme, donc vous subissez la peur de ce corps et la peur de souffrir, la peur de ne plus avoir de vie propre car sans l’énergie de l’âme, le corps ne peut subsister.

A partir du moment où vous arriverez à vous ouvrir beaucoup plus à la conscience de votre éternité, à la conscience que vous appartenez à la  Source et que vous en venez réellement, quand vous aurez compris que votre corps (que vous devez honorer et aimer) ne vous est prêté que pour cette incarnation, compris avec votre cœur que la vie est éternelle, que quoiqu’il vous arrive vous n’avez rien à craindre et que vous vous retrouverez toujours, que l’Amour n’a aucune limite ni dans le temps ni dans l’espace, beaucoup de peurs disparaîtront. Si vous aviez réellement la conscience de cela, votre propre corps ne vous créerait aucune souffrance parce que vous arriveriez à lui parler, à le rassurer, à calmer sa souffrance. Tout cela fait partie de l’apprentissage, tout cela fait partie des initiations successives que vous procure la vie.

Ceci est important : vous êtes reliés en permanence avec le très Grand Maître Jésus, même si ce nom n’est plus actuel (pour vous le situer nous le nommons ainsi), vous êtes reliés en permanence avec tous les points de l’Univers, vous êtes reliés en permanence avec tout ceux que vous avez aimés dans d’autres vies, sur d’autres mondes par le simple fait d’y penser une seconde (cela peut vous paraître insensé mais c’est votre limitation qui est insensée).

Nous vous avons dit un jour que tout ce que vous pouviez penser ou imaginer était réalisable. Vous pensez une seconde à être auprès du maître Jésus et une seconde après vous pouvez être auprès de Lui ! Si votre corps de lumière est assez puissant et si votre confiance est totale, il n’y a aucune limite, aucune séparation. Lorsque vous pensez à vos frères des Pléiades, de Véga, de Vénus, de tous les points de l’Univers auxquels vous appartenez, vous vous reliez instantanément avec eux. Vous n’en avez pas forcément conscience, mais votre pensée les atteint, les touche, les émeut !

Un jour pas très éloigné, lorsque vous ne serez plus dans la troisième dimension, vous comprendrez tout ce qui est encore abstrait pour vous dans le domaine de la vitesse de la pensée, de votre pouvoir extraordinaire de création. N’oubliez pas qu’en essence vous êtes des Dieux Créateurs !

Comment la Création se fait-elle ? Tout d’abord par la pensée, ensuite par le son et par la matérialisation ou la manifestation. Tout a donc été créé par la pensée et vous, comme tout ce qui vit, vous pouvez aussi créer par la pensée. C’est pour cela que nous vous disons « maîtrisez vos pensées », car vous créez en permanence sans vous en rendre compte, vous créez des pays magnifiques, des planètes merveilleuses, une vie idyllique, mais vous pouvez aussi créer tout le contraire. »

 
publié par site http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre

« Nous vous demandons de rester centrés, de rester alignés le plus possible. Ceci s’adresse essentiellement à ce que vous êtes dans vos niveaux de conscience.

En vous il y a deux parties bien spécifiques, une partie d’énergie positive et une partie d’énergie négative, c’est-à-dire une partie d’énergie masculine et une partie d’énergie féminine, ce que l’on nomme aussi le yin et le yang. Il faut que vous essayiez de les harmoniser le plus possible. Si l’une d’elles a une plus grande activité ou émet une plus grande énergie que l’autre, cela  vous décentre. Lorsque vous êtes alignés, lorsque vous êtes centrés, tout le reste s’équilibre, tous vos centres de force se mettent à l’unisson, en harmonisation, et toutes vos multidimensionnalités se mettent aussi à l’unisson.

Votre pensée est créatrice mais peut être aussi considérablement déstabilisante pour vos divers corps, tout comme pour vos centres de force. Celui qui est le plus vulnérable est le centre de force émotionnel, et c’est celui qui gère une grande partie de votre vie, de vos relations avec vous-mêmes et avec les autres.

Rester centrés nécessite un travail très important sur vous. Lorsque vous n’êtes pas centrés, vous vous sentez à côté de vous-mêmes, mal de l’intérieur, ou mal dans votre tête, mal dans vos pensées.

Dans ce cas, éliminez de vous tout ce qui peut être agent de perturbation et visualisez-vous complètement recentrés, les deux parties formant votre être complètement unifié. Pour cela, il faut travailler au maximum le lâcher-prise et l’acceptation de toutes les expériences qui vous sont données, il faut que vous soyez tolérants avec vous-mêmes et avec les autres, et il faut surtout et avant tout que vous ayez beaucoup d’Amour pour vous-mêmes afin que vous puissiez en donner aux autres. (et si nous vous le répétons c’est parce que ce sont des clés que nous vous donnons).

Nos enseignements et tout ce dont nous vous avons parlé et reparlé, dont nous vous reparlerons en permanence, sont des clés qui vous permettent de rester le plus possible centrés. Si vous ne vous servez pas de ces clés, vous ne serez pas centrés, vous serez toujours en décalage par rapport à un centre de force ou un autre, vous serez aussi en décalage par rapport à votre propre dualité et par rapport à vos multidimensionnalités. Il faut donc que vous preniez votre transformation par le bon bout.

******************

Nous allons vous indiquer un petit exercice très simple qui pourra vous permettre de vous recentrer, tout du moins après avoir évacué toutes les turbulences venant de votre mental ou de votre centre émotionnel.

Vous ne pourrez jamais vous recentrer, aligner vos centres de force, s’il y a des turbulences dans votre centre émotionnel et dans vos pensées.

Vous allez vous visualiser appuyés sur un immense cylindre de lumière doré. Ce cylindre de lumière s’enfonce dans la Terre et va dans le ciel aussi loin que vous pouvez l’apercevoir. Vous êtes donc adossés, debout bien droit contre ce pilier de lumière. Petit à petit, la lumière dorée pénètre par votre colonne vertébrale et pénètre dans tous les centres de force comme une tige bien rigide et bien lumineuse qui les relie à la perfection. Même s’ils ne  tournent pas à la même vitesse ou s’ils n’ont pas la même importance, le centre est réuni, le centre est le même pour tous vos chakras.

Puis, partant de votre centre de force coronal, visualisez cette grande tige de lumière qui va vers vos multidimensionnalités.

Comment vous représenter vos multidimensionnalités ? Imaginez, se trouvant juste au-dessus de vous, un autre vous-même plus parfait que le premier dans sa forme, dans ses pensées, dans sa façon d’aimer et beaucoup plus lumineux. Cette multidimensionnalité est autonome mais cependant totalement reliée à votre corps physique, à votre conscience d’incarnation. Au-dessus de cet autre vous-même, vous en visualisez un autre beaucoup plus beau, beaucoup plus lumineux que le deuxième (puisque le premier est votre corps physique) et vous continuez comme cela jusqu’à ce que votre conscience ne puisse plus créer tellement le dernier sera parfait.

Petit à petit, vous ramenez toutes vos multidimensionnalités dans leur perfection les unes dans les autres comme des poupées russes, vous les faites pénétrer dans le centre de vous-mêmes et vous êtes perfection. Votre partie la plus parfaite a purifié et transformé toutes les autres jusqu’à venir dans votre corps physique pour le transformer, pour le transmuter.

Si vous ne voulez pas faire l’exercice des poupées russes, faites simplement l’exercice de la colonne lumineuse, laissez pénétrer en vous cette lumière et visualisez-vous totalement centrés par rapport à cette lumière.

Pour vous aider à mieux vous transformer, à mieux vous comprendre lorsque vous aurez un défi à surmonter, une expérimentation à dépasser ou à vivre et que vous ne saurez pas tout de suite quelle bonne attitude vous devrez choisir, vous vous poserez la question suivante : si j’étais un sage, que dirait le sage devant telle ou telle situation ? Et vous verrez avec quelle facilité les réponses vous viendront et aussi avec quelle facilité vous arriverez à dépasser vos propres limites.

Vous pouvez aussi, si cela vous conforte ou vous convient davantage, dire : il y a un sage à côté de moi, comment agirait-il dans telle ou telle situation ? Que dirait-il ? Que penserait-il ? Comment aimerait-il ? Vous verrez avec quelle facilité les réponses viendront car à ce moment-là ce n’est pas votre ego qui interviendra, c’est quelque chose de beaucoup plus puissant et aussi de beaucoup plus sage en vous (ou à côté de vous, peu importe où vous le situerez, vous le situerez où cela vous arrange, de la façon dont cela vous facilite le travail, tout simplement.)

Il faudra que vous preniez de plus en plus conscience de votre nouvelle humanité, de vos nouveaux désirs, de vos nouvelles pensées, de vos nouvelles façons d’être, d’aimer, de vivre tout simplement. Tout va se placer petit à petit en vous, les transformations se feront de plus en plus vite et se succéderont. Si vous savez vous regarder et être attentifs, vous percevrez de plus en plus ces changements. Accueillez-les avec beaucoup de joie, d’Amour et de reconnaissance, de reconnaissance et d’Amour pour le travail que vous avez accompli et qui vous permet cette transformation. Vous aurez beaucoup de reconnaissance et d’Amour pour vous-mêmes et pour la Source.

En ce moment, il y a de très grandes turbulences, comme des vents cosmiques très puissants. Ces vents cosmiques génèrent des énergies de transformation déstabilisantes. Plus vous irez vers ces transformations,  moins vous serez atteints par ces vents cosmiques. Au lieu d’être balayés comme des petites feuilles, vous voletterez très gentiment, vous vous déplacerez où bon vous semble sans contrainte ( c’est une image bien entendu ).

Il y a aussi de très puissantes infusions d’Energie Christique. Elles sont données aux hommes afin qu’ils puissent ouvrir grand leur cœur, afin qu’ils se préparent à accueillir l’Amour Divin en eux, l’Amour Divin qui va illuminer ce monde.

Votre grand frère d’Amour s’active considérablement en ce moment et son immense vaisseau de lumière n’a jamais été aussi près de la Terre. »


 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre
    ou à notre adresse de courrier électronique

Publié dans MESSAGES DES ANGES

Commenter cet article

indigowoman 30/08/2007 19:24

tiens il faudrait que je relise le numéro 6....
ça me dirait peut-être des choses que je n'ai pas su lire, ou voir, quand ce cours de sagesse est paru...

merci ma toute belle ! XXXX