PAPA!!! MAMAN!!! MERCI!!!

Publié le par Trafficante de poésies

pr-sentation02-6e383.jpg



Je tiens à remercier mes parents...
 
Qui m`ont quittés il y a des lunes....Mais qui m`ont tant apportés de leurs vécus. Ils etaient loin d`êtres parfaits mais pour moi ils l`étaient. En ce sens que ils ont fait de moi une femme relativement équilibrée malgré l`environnement dans lequel ils m`ont fait grandir...Bar, alcool, dispute et sans pudeur...
 
Triste portrait lu comme ça, mais oh combien d`amour et de fous rires!
De voyages et d`aventures en milieux  sauvages et exotiques...Mon père, un artiste, un homme qui n`avait pas froid aux yeux, nous faisait faire des périples en montagnes. Nous mangions de la barbottes pendant 3 jours, en nous faisant accroire que le croustillant de la queue, quasiment calcinée, goutait comme des chips...
Pffff!!!si tu savais papa!...
Mais que de culture, quand il ouvrait le ventre d`une couleuvre pour libéré une petite souris quasiment fraichement morte...
Où en voyages, je ne me souviens pas lequel au juste mais il chauffat la coquille d`un bernard l`hermyte pour nous montrer la magie de la nature en symbiose d`un mi-crabe, mi-ver qui change de coquillage a mesure qu`il grandit...
Qui nous a fait goûter des créature toutes aussi répugnantes les unes que les autres....Mais oh combien succulentes!!!
Qui m`a donné un cours d`anatomie sur dessins pour m`expliquer les changements à veilles de se produires dans mon corps.
Tenancier de bars topless à l`époque...La nudité n`était pas un tabou...
Les party, les amis et leurs soirées de cartes bien arrosés, à rigoler.
Nous étions gâtés mais devions le mériter par de bons résultats scolaires.
Mon père n`allait nul part si ses enfants n`étaient pas invités. Courant dans la rue après n`importe qui , qui osait nous agresser.
Le king de la rue, invitants tous nos amis à manger des lunch commandées du restaurant ou faisant des concours de pêche avec récompenses monétaires plus que généreuses.
J`étais sa princesse, la plus jolie et la meilleure et ça y`a jamais personne qui pourrat me convaincre du contraire. J`ai eu des bases d`estime de moi-même solide, que je crois nécessaires à tout enfants.
 
Alors papa...Ton terrible choix de nous avoir quitté volontairement si tôt, j`aurai toujours du mal à l`accepter mais je te pardonne....Car de ton vivant tu as été un père affectueux et aimant extraordinaire!!!
 
 
 
Ma mère...Quelle grande dame!!!...Même que sur leurs photos de mariage, elle est une marche plus basse dans l`escalier de l`église.
 
Elle étais si fière de moi! Toute ma vie ses yeux ont briller en me regardant. Je sentais et voyais sa fierté. Elle avait toujours les bon mots plasters et aucun sujets tabous. Elle a sacrifiée sa vie de femme pour ses enfants et a renoncée à l`amour car pour elle, il n`apportait que souffrance et sacrifices. Son mal d`amour lui a dévoré sa féminité en se logeant dans ses seins; sa fierté. Alors à 52 ans, encore très belle et séduisante. Son refus de vieillir, la perte de son pouvoir de séduction et un éventuel perte d`indépendance et d`autonomie la pétrifiait...Caractéristiques du bélier...Qui peuvent leur couter la vie!!! Gros comme un petit pois n.1 elle a trouvée quelques choses, qu`on dirait qu`elle cherchait, car elle faisait son auto-examen mammaire tous les mois. À bien y penser c`est comme si elle la cherchait cette cruelle fatalité. Qui lui a coûtée toute sa vitalté, son autonomie, ses cheveux , ses sourcils, donc sa beauté, je me souviens lors d`une greffe de moelle osseuse, elle avait affichée ses plus belles photos et les montraient à tout le monde. Car elle avait l`air d`un vieillard chauve albinos L`ìmage et l`autosuffisance à tout prix l`on fait souhaiter ne pas vivre plus vieille que 60 ans et étant données que la pensée crée bien elle est morte d`un cancer du sein qui a évolué en se généralisant...Elle est décédée à 57 ans...Donc j`ai veillée sa mort pendant 3 jours quel supplice à en souhaiter sa délivrance...Ma tante qui en avait soin a fait en sortes d`alléger ses souffrances, en augmentant ses doses de morphine pour provoquer un arrêt cardiaque... Dans ses rares moments de conscience elle nous maternait encore, pour nous rassurer elle nous disais: '' Ne vous en faites pas les enfants maman va partir comme un p`tit poulet!'' Jamais elle ne s`est  plainte à part de douleurs intenses.
 
Pour résumer sa fille, elle disait '' Elle est pas parfaite ma fille, mais mon dieu qu'est pas ennuyante!''
 
Maman je te dois ma confiance en moi, mon sex appeal, mon optimisme et mon pouvoir d`aimer.
J`ai toujours dis que je voulais être belle comme toi en vieillissant et bien une fois encore je suis exaucée car se sont tes gènes dont j`ai héritée, qualités et imperfections.
Je suis tellement fière quand on me dit que je te ressemble...
 
Je sais que tu veilles toujours sur nous, repose en paix!
 
 

Publié dans LES GENS QUE J'AIME

Commenter cet article

Isabelle 01/10/2007 21:39

MERCI! MERCI! MERCI!
Pour eux....

indigowoman 01/10/2007 13:01

ma toute belle, j'en aurais presque les larmes aux yeux, si le respect que j'ai pour tes parents, ne me ferait pas plus sourire que pleurer !

je les aime aussi très fort !

XXXX