NOTRE ROMAN....7

Publié le par Trafficante de poésies

febleucj3-copie-2.jpg

Cette situation lui plaisait bien  finalement. C’était la première fois qu’elle avait un amant. Un vrai dans tous les sens du mot. C'est-à-dire un homme qui entre dans sa vie que pour lui donner du plaisir et la gâter. Une fois ou deux par semaine, ils se voyaient pour faire l’amour. Mais c’était plutôt lui qui la chérissait amoureusement. Il avait tous les symptômes d’un homme amoureux. Chaque fois qu’il lui parlait au téléphone, il lui faisait part de sa hâte de la revoir ainsi que son envie d’elle. Elle était pour lui un cadeau, il lui avoua même, qu’elle était  la meilleure de toutes les femmes qu’il avait connu. La chimie qui les unissait lui donnait une envie incommensurable de la satisfaire et de la faire jouir, mais surtout de l’aimer. Car c’était ce qu’il faisait, à temps partiel et sans engagement.  Elle…..elle se laissait aimer en ces moments présents sans les papillons, sans hanter ses pensées, tout  en laissant place à la rencontre de l’homme de sa vie.

 Ils se voyaient quand même le  samedi matin pour déjeuner et l’amener à son travail, quand lui finit son quart  de nuit. Il appréciait sa compagnie et elle jouait la séductrice pour augmenter son désir et agrémenter ses fantasmes jusqu’à leur prochaine rencontre. Elle le savait disponible aussi tous les matins quand il travaillait, pas longtemps mais quand même dévoué.  

Comme tous les weekends lui appartiennent  elle va rejoindre ses amis dans leur village enchanté, un monde éclectique et underground ou elle se retrouve à  l’état brut et donc elle revient régénérée. Elle est reçue comme une reine et elle leur déverse son amour de façon désinvolte et spontanée sans se soucier de  séduire,  mais plutôt les faire rire et évoluer dans leur quête vers le bonheur. L’humour  est omniprésente et l’affection réconfortante.  Comme la drague n’est pas le but de son clubbing, la danse est son exutoire et ils sont tous ses amis ou le deviendront. Alors comme un papillon social elle virevolte sur la piste de danse en leur déposant des clins d’œil au passage.

Mais il arrive parfois qu’à travers ses hommes se trouvent des hétérosexuels. Rares sont ceux qui vont se rendre jusqu’à elle pour l’aborder. Premièrement elle est toujours entourée de mâles, car ses amis sont quand même très masculins, mais en plus elle est toujours occupée à danser ou à déconner.  

Il y à eu un jour cette exception, au jour de l’an plus exactement.  Elle était pour la première fois sortie avec une fille, elle partageait son royaume. À la fin de cette soirée elle se surprit à prier pour  se trouver un homme pour commencer l’année par une partie de jambe en l’air. Comme elle est bénie il apparut 10 minutes plus tard sautillant en dansant, il avait le plus beau sourire qu’elle avait jamais vu. Comme un ange il la regardait si tendrement avec une énergie rafraichissante qui  la séduisit instantanément. Voilà c’était lui qui allait combler sa carence affective. Elle l’amena donc avec elle pour chiller et finir son nouvel an en beauté……

Publié dans notre roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

indigowoman 28/03/2008 18:05

et bien ils sont intéressants tes papillons à toi, ! hihi ! virevoltant sans attache....