DES NOUVELLES DE MOI....

Publié le par Trafficante de poésies



Bonjour à tous mes lecteurs!

Comme vous avez du le constater, j’ai mis en veille la suite de mon roman. Bien sure,  je manque d’inspiration ou d’inspirateur? Disons que je me suis lassé de ces histoires sans histoire. Je suis d’une génération ou la consommation est à son maximum. Alors les hommes ne veulent plus s’engager et ne recherchent  que le sexe. Donc, ceux qui sont beaux le savent et en profitent pour se payer du bon temps et les autres, ils leur manquent ce petit punch qui rend la relation intéressante et challenging. Donc c’est comme si la communion de 2 personne, belles  et intelligentes est rare. Je sais bien qu’il y en a des plus belles que moi mais je me considère encore avec le droit de choisir un bel homme qui me plaise tout partout. Je ne suis pas difficile, du moins j’essaie d’être réaliste. Mais la chimie c’est primordial et sans  les grrrrrrrrrr…au premier rendez-vous, je n’insiste pas à le revoir. Il y a ce petit coté animal en moi qui ne se fit qu’a son instinct. Moi les amours de raisons ….non merci! Donc Jai mis tout ça de coté pour un temps question de laisser les choses venir par elle-même. Je ne sors pas beaucoup ces temps-ci alors les occasions sont Nil. Pour l’amour en catalogue et bien tous pareils. Des conversations anodines, avec des questions indiscrètes, que du bla bla, qui ne mène à rien. Il est bien certain que je pourrais vous en inventer des histoires croustillantes, mais comme je ne fais que ce qui m’inspire alors vous devrez patienter un peu pour vous émoustiller de mes mots. Ya toujours dans mon cœur qui flotte le manque de Zéro, j’en rêve encore. Alors l’autre matin j’ai pris le risque de lui écrire un mot pour lui dire que je pensais à lui, que je le sentait bien ou il était mais que je pressentais qu’il pensait toujours à moi. Sa réponse fut rapide en m’écrivant que lui aussi rêvait de moi et qu’après tout il ne nous restait que 2 ans attendre…Je me suis empressé de lui répondre qu’il  restait 1 an et 9 mois exactement, car je ne compte plus les jours mais je compte les mois, malgré moi, car personne n’a encore prit sa place. Dieu sait que j’aimerais bien rencontrer pareil  passion.

En ce mois de la fête des mères, j’ai vécu quelques choses que jamais je n’aurais cru vivre. Le jugement de mon propre enfant. Ma fille, devenue adulte maintenant, me regarde du haut de très peu d’expériences pour juger mes choix de vies passées.

Devenir  parent  d’une adulte, quand on est une éternelle adolescente est difficile. C’est comme  si elle se rendait compte que je ne suis pas qu’une maman, que j’ai du vécu, beaucoup de vécu! Malheureusement mes mauvais choix de vies me reviennent au visage doublement. Comment faire pour revoir cet éclair d’amour dans ses yeux, quand maintenant elle me fait sentir la honte de mes gestes passés. C’est comme si toute l’extraordinaire relation mère-fille que nous avions n’avait jamais existée. Que de larmes j’ai versées du rejet de ma propre progéniture, de mon chef d’œuvre. Moi qui n’a fais qu’aimer et dorloter  mes enfants de tout mon cœur et âme, pour en faire des êtres aimant et bien dans leur peau. Remplis de talents et d’ambition.

Elle m’en voulait à un point tel qu’elle à demander à couper tout contact….OUCH!!!! Trois jours consécutifs j’ai pleuré. Tous mes amis me disaient « Ça va passer, elle ne comprend pas encore la vie et elle te reviendra ». C’est une chance que mon fils m’admire et m’aime pour deux. Il est merveilleux pour ses 16 ans bientôt » Nous avons une relation exemplaire et nous sommes très prêt  l’un de l’autre. Nous rions beaucoup car mes enfants ont un sens de l’humour digne de mon nom.  Il est très affectueux alors il comble mon besoin de tendresse. Je le remercie d’avoir convaincu ma fille qu’elle se devait d’être la pour la fête des mères. Alors ils sont venus nous avons soupé et j’ai retrouvé ma fille adorée. J’en ai profité pour la prendre dans mes bras encore et encore pour  la serrer, la  bécoter  et sentir son petit cou à l’odeur de petits fruits des champs. Elle m’a raconté sa vie comme elle à toujours fait. J’ai reçu des  fleurs, un gâteau et une belle bague de mon fils, dont je reçois beaucoup de compliments. Alors la maman en moi a été consolée et j’anticipe sa prochaine visite. Je les aime tant mes enfants!!! 

Alors voilà en gros mes aventures des derniers temps…

Je vous aime xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

Publié dans CE QUE JE SUIS...

Commenter cet article

indigowoman 21/06/2008 21:35

coucou ma chérie, je passe te dire que je t'ai tagguée pour une chaîne pas trop difficile, vas voir son mon blog, bisous (hihi)

Isabelle 29/05/2008 16:08

Comme tes mots me réconfortent ma chérie!!

Merci pour ces quelques phrases....

Je t'aime ussi aussi très fort t je suis contente de ravoir de tes nouvelles.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

indigowoman 29/05/2008 14:56

ma toute belle,

je n'avais plus internet pr venir te dire combien je t'aime fort, même s'il n'y a pas de liens du sang et mm si je suis loin...

laisses tomber les amourettes sans lendemains, tu vaux tellement plus que ça !

la passion était là, laisses la guérir de ses maux et reviendra-t-elle encore plus belle.. ? un peu plus d'un an et tu sauras...

pour ta fille, oui je comprend c'est très dur, mais saches que c'est à elle de comprendre que tu as fait des choix, des choix de femme, peu importe qu'elle soit d'accord ou pas, tu as vécu et tu fais bien de le dire ! tu as une vie ma chérie !

ton fils est merveilleux je l'embrasse fort !

commentaire bien long, je t'aime encore plus !
XXX